Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Le blog rigoureusement approximatif !

L'habit du moine...

Nous vivons dans un monde d'apparences, elles ont une importance capitale dans certains domaines d'activité (mode, esthétique, design, publicité, etc.) et dans certaines circonstances elle peuvent même être un facteur déterminant de choix, de décision, de jugement.

Le beau, le fun, le chic, l'élégant, sont devenus peu à peu des critères d'appréciation de nos semblables dans nos sociétés citadines. Mais ces critères véhiculent un certain nombre d'a-prioris qui ne correspondent pas toujours (rarement d'ailleurs) avec la réalité des choses et des êtres.

Or, les a-prioris ne sont que des simples idées préconçues avec lesquelles nous regardons et considérons le monde. Ils sont le fruit de notre éducation, de notre formation, de notre vécu en somme, avec tout ce que cela comporte en influences culturelles, sociales, politiques, religieuses et autres, mais aussi, surtout, humaines, dans le cadre familial, amical, professionnel, etc.

Les a-prioris sont utiles dans la mesure où ils nous permettent d'avoir une première approche de notre environnement ou d'une situation, ils nous permettent de ne pas être surpris ou étonnés par tout et en tout moment, nous rendant ainsi moins démunis ou vulnérables face à l'inattendu, enfin, ils nous offrent une pré-connaissance rassurante du monde (c'est l'inconnu qui fait peur, c'est bien connu).

Seulement, les a-prioris sont à l'origine d'un certain nombre de jugements (nombreux dans nos civilisations), ou plutôt des pré-jugés en l'occurrence (puisqu'on ne peut fonder un jugement pertinent sur des simples idées préconçues sans tenir compte de la réalité) qui ne sont, finalement, que des simples jugements de valeurs (bien/mal, bon/mauvais, juste/injuste, beau/moche, etc.) basés justement sur un ensemble d'a-prioris auxquels on accorde de l'importance, auxquels on s'identifie.

D'ailleurs, la fameux dicton issu de la sagesse populaire "l'habit ne fait pas le moine", que tout le monde connaît, tente de nous mettre en garde sur notre tendance naturelle à observer le monde sous le filtre partiel et réducteur de nos a-prioris et pré-jugés.

Mais, en réalité, il est bien difficile d'avoir une approche et une vision du monde totalement dénudées d'a-prioris et des pré-jugés, nous sommes tous parfois amenés à recourir à cette facilité, non pas que nous soyons incapables d'appréhender notre environnement de manière claire et lucide, mais parfois nous sommes confrontés à des réalités ou situations nouvelles, inconnues et bien trop complexes pour être analysées et comprises instantanément.

Évidemment, il en va de chacun d'avoir un minimum d'esprit critique, ou autocritique plutôt, pour ne pas s'arrêter à la surface des choses, à leur apparence, en se conformant uniquement de ses propres a-prioris et pré-jugés, il nous incombe d'être en permanence vigilants pour que notre perception du monde ne se limite pas à ce que nous savons déjà de lui, ou croyons savoir, en faisant un effort d'observation et de compréhension du réel, surtout s'il nous semble étrange ou inhabituel.

Mais il arrive aussi que nous soyons face à une situation à l'apparence familière, aux caractéristiques fort claires et connues, c'est alors que nos a-prioris font naturellement surface avec leur cortège de pré-jugés... et, dans ce cas, pourquoi chercher à analyser et décortiquer la réalité puisqu'elle correspond, sans doute apparent possible, à un schéma tout-à-fait conforme avec une ou plusieurs de nos idées pré-conçues ?

Dès lors, lorsque nous sommes face à une situation comportant un faisceau de signes et d'indices extrêmement éloquents, ne laissant aucune place au doute, il est très difficile de s'apercevoir que notre jugement n'en est pas vraiment un, mais qu'il s'agit bel et bien d'un pré-jugé.

Cette difficulté à faire la part des choses est magnifiquement illustrée par la récente campagne de publicité lancée par la société Ameriquest. En plus d'être irrésistiblement drôle, elle montre bien comment notre perception d'une situation est largement conditionnée par un certain nombre d'informations qui, prises ensemble à un moment précis, peuvent nous amener à porter un jugement évident et indiscutable, mais qui, en réalité, s'avère être totalement faux :


La vidéo en taille réelle

Prenons en exemple la première séquence, celle où le mari s'affaire à préparer un somptueux et romantique dîner à sa femme, laquelle, en rentrant, le surprend dans la cuisine avec un couteau dans une main et son cher chat blanc suspendu dans l'autre, le sol maculé de sang... que vois-t-elle ? ... que peut-elle penser ?

Difficile de remettre en question son a-priori le plus évident : son mari est en train d'égorger son chat.
Difficile aussi d'évacuer le corollaire des pré-jugés qui arrivent : c'est un assassin, un fou, un malade, etc.

Et oui, c'est bien vrai, "l'habit ne fait pas le moine", mais avouons que parfois les apparences sont si convaincantes qu'il est pratiquement impossible de s'imaginer qu'elles puissent être trompeuses !

Et les moines sans habit alors ?

Trackbacks

Lien pour faire un trackback

Les trackbacks pour ce billet sont fermés.

Aucun trackback.

Commentaires

Nro du commentaire 103   Auteur Thierry Mail Site   mardi  1 avril 2008 07:04   Haut

Les apparences sont parfois trompeuses, en effet et nous en sommes tous victimes un jour ou l'autre, que l'on soit celui qui est pris ou celui qui croit prendre ! En tout cas, j'ai beaucoup ri en regardant ces vidéos. Excellent !

Ajouter un commentaire

Les commentaires pour ce billet sont fermés.

Fil RSS 1.0  Fil Atom 0.3  XHtml  Css
DotClear  GrossoModo  oote 

Warning: Cannot use a scalar value as an array in /mnt/114/sda/3/a/fredomkb/blog/themes/GrossoModo/php/sico.php on line 168

Warning: Cannot use a scalar value as an array in /mnt/114/sda/3/a/fredomkb/blog/themes/GrossoModo/php/sico.php on line 172

Warning: Cannot use a scalar value as an array in /mnt/114/sda/3/a/fredomkb/blog/themes/GrossoModo/php/sico.php on line 176

Warning: Cannot use a scalar value as an array in /mnt/114/sda/3/a/fredomkb/blog/themes/GrossoModo/php/sico.php on line 182

Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /mnt/114/sda/3/a/fredomkb/blog/themes/GrossoModo/php/sico.php on line 183